10/07/2020

L’ANALYSE SUR LE MARCHÉ DE L'IMMOBILIER YONNAIS

Stéphane Arnaud, directeur de Bailly Immobilier, répond à vos questions sur l'impact du Covid-19 sur l’immobilier à la Roche-sur-Yon !

> Le Covid-19 a quasiment mis à l’arrêt le secteur de l’immobilier. Vous sentez une reprise dans l’agglomération yonnaise ?

Aujourd’hui, l'activité reprend de manière soutenue côté investisseurs et pour les résidences  principales. Mais côté vendeurs, la reprise est timide. Les gens redoutent d’ouvrir leur porte.

> L’avenir reste incertain, les risques sanitaires découragent les visites… Quels conseils donnez-vous aux personnes qui souhaitent vendre leur bien immobilier ?

Avant tout, faire appel à un professionnel de l’immobilier pour vendre en toute sécurité ! 

Le Cabinet Bailly garantit le respect des gestes barrières. Nous connaissons les acquéreurs potentiels, nous distribuons des masques, du gel… Lors d’une visite, on a vite fait de pousser une porte ! 

Dans un contexte économique incertain, il faut connaître le marché local pour bien vendre. 

> On entend que les prix de l’immobilier vont baisser, mais aussi que le marché est toujours plus tendu sur la Vendée ! Quelle est votre analyse ?

Compte-tenu du contexte économique, certains prédisent une baisse des prix. Les tendances montrent qu’ils vont continuer à monter, mais plus doucement. L’offre reste faible par rapport à la demande, les taux d’intérêt sont encore favorables : les conditions sont réunies pour un marché à la hausse !  

Mais attention. Beaucoup de biens surévalués restent trop longtemps sur le marché et perdent de la valeur. Notre expertise permet de vendre dans un temps raisonnable, au juste prix. 

> Quels sont les biens recherchés aujourd’hui sur l’agglomération ?

Les studios, les T1 et T2 sont recherchés par les investisseurs. Et bien sûr, toujours les maisons de 4 / 5 pièces pour les résidences principales des familles.